ÉLECTRICITÉ

Aux mois de janvier et février nous avons réalisé plusieurs expériences en électricité: tout d'abord nous avons allumé une ampoule avec seulement une pile plate. L'ampoule présente deux pôles: la vis et le plot. Il suffit de mettre en contact ces pôles avec chacune des lames de la pile pour l'éclairer (cela marche dans les deux sens).

Nous avons également testé différents matériaux: la laine, le raphia, le bois, le plastique, le raphia sont des isolants: la lampe ne s'éclaire pas car ils ne sont pas conducteurs d'électricité. L'aluminium, le trombone métallique, le fil de cuivre sont conducteurs: la lampe s'allume.

Nous avons réalisé des montages pour éclairer deux lampes avec une seule pile. Il existe deux sortes de montage: le montage en série et le montage en parallèle.

Cliquer sur les vignettes pour agrandir

Electricité Electricité Electricité Electricité Electricité

Electricité Electricité

 

VISION

Vision binoculaire

Nous avons réalisé une expérience pour mettre en évidence la vision binoculaire. La vision binoculaire est un mode de vision dans lequel les deux yeux sont utilisés simultanément. Le mot binoculaire vient du latin : bini pour « double » et oculus pour « yeux ».

Lors d’une vision à l’infini, les deux images provenant de chacun des deux yeux sont très semblables. Lors de la vision d’un objet plus rapproché, les images obtenues par l’œil gauche et l’œil droit sont légèrement différentes, car le point d’observation est différent. Le cerveau interprète ces deux images et permet une perception en 3 dimensions de l’objet. C’est ce que l’on appelle la vision binoculaire.

Pour mettre en évidence cette vision binoculaire nous avons construit un cylindre en roulant une feuille de papier. Nous avons regardé à travers cette lunette avec l’œil droit en fermant l’œil gauche et ensuite nous avons fait l'inverse pour déterminer notre œil directeur. L'œil directeur fait la mise au point sur l’objet à l’infini. Nous avons placé notre main gauche à côté du tube de papier (oeil droit directeur) et main droite pour un oeil directeur gauche. Nous avons regardé à travers le tube avec l'oeil directeur.

Résultat: Les deux images se superposent. On voit le mur de la classe (portraits) bien net dans un trou de la main, ce qui est très impressionnant.

Cliquer sur les vignettes pour agrandir

Fabriquer une loupe

Comment arriver à lire une texte écrit tout petit (police 4) sans loupe? Nous avons donc fabriqué une loupe en utilisant l'effet sténopé. Pour cela nous avons fait un trou avec la point du compas dans un morceau de carton.

Explication: Regarder à travers un petit trou réduit la taille du cercle flou autour de l’image. L'œil peut ainsi faire une meilleure mise au point de l'image et voir ce qu’il ne pourrait voir de manière habituelle, comme les caractères très petits d’un texte. C’est ce que l’on appelle l’effet sténopé. Les populations dites primitives utilisaient déjà l'effet sténopé : les esquimaux façonnaient des lunettes en faisant des trous dans des os d'animaux et les indigènes des Philippines en faisaient de même dans des coquiiages.

LE SYSTÈME SOLAIRE

Les planètes

Les planètes du système solaire sont au nombre de huit. Dans l'ordre de la plus proche à la plus éloignée du soleil: Mercure, Vénus, Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune.

Pour mettre en évidence les distances réelles de ces planètes par rapport au solei, nous avons pris comme échelle 1cm =1 000 000 km ce qui donne 45m pour la planète Nepture.

Nous avons profité de notre sortie à l'astrorama pour placer des photos des planètes à l'échelle choisie. Toujours avec cette même échelle la planète la plus grosse du système solaire, Jupiter, aurait un diamètre d'environ 1,5mm. Nous avons pu visualiser avec une perle de cette taille que la maîtresse nous a donnée à chacun.

AstroramaAstroramaAstrorama

Un dessin magnifique de Haélyn représentant les planètes du système solaire:

Astrorama

Un puzzle pour apprendre les positions des planètes:

Planètes du système solaire - Puzzle